Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Martine & Alain
Age 72
But du voyage Tourisme
Date de départ 20/11/2018
Nom Touraine
    Envoyer un message
Durée du séjour 2,5 mois
Nationalité France
Description
2013 : Canada, d'est en ouest
2018-19 : Argentine (Buenos Aires, Salta, Cordoba, Ushuaia) / Chili (Cap Horn, Chiloé, Valparaiso, Atacama)

Pays visité(s) :

Tous
Canada (Carte)
Argentine (Carte)
Chili (Carte)
Argentine (Carte)


Localisation : Argentine
Date du message : 24/11/2018
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Escapade à Tigre

À une trentaine de kms en amont de Buenos Aires sur le fleuve Paranà (aqui se llama el Rio de la Plata), 1 heure de train genre RER (pour 13,25 $ ≈ 3,20 € l’aller simple), la ville de Tigre, réputée pour ses croisières dans le delta du fleuve et son Puerto de Frutos. Il y a également des musées (bof!) et un grand parc d’attraction (rebof!)

Puerto de Frutos : d’après ce nom, on espérait pouvoir acheter quelques cerises ou fraises, fruits de saison en cette fin de printemps. Que nenni ! C’est un marché artisanal installé dans les hangars réhabilités de l’ancien port, comprenant des stands de bricoles en tout genre, des ventes de mobilier, des restaurants et ‘baraques à frites’. On y fait un tour et on repart.

Notre principal but : une croisière de 2 heures dans les méandres des canaux du delta, sans aller jusqu’au fleuve lui-même qui est fort loin. On découvre alors que les rives sont occupées par des propriétés avec maison, jardin et ponton d’accostage. Il y a également des résidences de vacances, des club-hôtels, des restaurants, des activités nautiques. Bref, une ‘ville’ de villégiature sur l’eau. En

fin de croisière, on longe des portions de rivage vierges de tout aménagement.

Une très belle journée, agréable, sous le soleil.


Au retour à Buenos Aires, surprise : la ligne de métro de la gare est interrompue.

Que faire ? Prendre l’autobus pour rejoindre une autre ligne de métro dans le centre ! Oui, mais quel bus, il y a une bonne vingtaine de lignes devant la gare ? Un policier nous indique le 28, crus-je comprendre ! Mr le conducteur du 28, vous allez bien à l’avenue 9 de Julio ? Ah non, pas du tout ! Pardon mademoiselle quel bus doit-on prendre (etc…) ? Le smartphone répond le 45, le 70 ou le 100 ! Va pour le 100, mais où est son arrêt ? On découvre un 100 arrêté le long d’un trottoir totalement en dehors de la zone des arrêts de bus ; c’est le bon, on monte ; quelques stations plus loin, on descend à l’Obélisque pour prendre notre métro habituel : retour en terre connue ...


PS : 3 jours plus tard, notre avion pour Salta survole la région, et nous sommes du bon côté. Nous avions parcouru le canal de la droite vers le haut au centre pour tourner vers le haut.


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Martine & Alain ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty